La fondatrice

Arrivée au Congo à 21 ans, avant de créer le C.S. Les Loupiots, Gilberte Savonet exerça plusieurs fonctions, qui l’ont conduite à connaitre en profondeur le système éducatif congolais. Le déclin de celui-ci, aux débuts des années 70, la pousse à créer une école dans laquelle chaque enfant congolais devra bénéficier non seulement d’un enseignement de qualité, mais également acquérir des valeurs éducatives capables de le rendre utile à la societé.

Mais avant d’y arriver, Gilberte Savonet – partant d’un constat personnel, classe les enfants dans la ville de Kinshasa, en deux catégories bien distinctes :

  • D’une part, se trouve une masse qui ne peut accéder à un système éducatif valable ;
  • Et de l’autre, des enfants dont les parents peuvent décider de les envoyer à l’étranger, ceci même à un âge tendre, ou les inscrire dans des écoles consulaires.

Vu qu’aucune de ces catégories ne convenait à sa vision, Gilberte Savonet optera pour une troisième catégorie qui fera la jonction entre les deux précédentes.

C’est de là que naîtra en 1973, l’école Les Loupiots.

La fondatrice assignera deux objectifs à cette institution :

Donner à l’enfant une bonne instruction, accompagnée d’une formation intégrale dans son milieu naturel, où il lui serait transmis le savoir vivre, le savoir être et le savoir faire.

Dès le départ, la fondatrice a évité d’organiser un cycle complet en une seule année, parce que son grand souhait était de voir le personnel et les élèves aquérir ensemble « l’esprit Loupiots ». Elle  loua un petit local dans une entreprise allemande dans la commune de Limete ; l’unique classe de 1ère année primaire, tenue par une institutrice belge, n’avait que 7 bancs, une table, une chaise, une armoire et un tableau noir. Puis, progressivement, l’école a atteint le cycle primaire complet en 1978.

Avant de s’établir en 1978 dans ses propres locaux situés aux numéros 1 et 3 de la rue Lukelenge – quartier Basoko, l’école a successivement fonctionné comme locataire dès 1975, sur l’avenue du Verseau à Limete ; ensuite dans deux villas dont la première située sur l’avenue des Pétunias, et la deuxième, au croisement des avenues des Eléphants et 27 octobre en 1976. Néanmoins, l’école continue de louer la villa située sur l’avenue du 27 octobre à Limete, où fontionnent deux sections : maternelle depuis 1988 et le cycle primaire.

En 1978, au cours d’une cérémonie solennelle, les finalistes de la 1ère promotion de fin de cycle primaire, sont fêtés avec faste ! Gilberte Savonnet, la fondatrice du C.S Les Loupiots, croit sa mission terminée … mais il a fallu compter avec les parents qui – largement satisfaits de la formation octroyée à leurs enfants, la contraignent à ouvrir une classe de 1ère secondaire. Une démarche somme toute légitime, dans une ville de Kinshasa où l’enseignement secondaire privé, ne dispose pas d’école de grande qualité.

Elle accède à la volonté des parents.

Faute d’espace disponible à Limete, l’école secondaire est ouverte en 1979 dans la commune de Ngaliema.

Jusqu’à ce jour.

Gilberte Savonet, fondatrice Les Loupiots